Le couloir des pas perdus (spectacle en production)

Blog du Couloir des pas perdus

En écoute ici, Extraits sonores

Seule en scène de et avec Laurence Moletta sur des textes de Stéphane Oertli écrit d’après les récits de naissance de Mathilde, Gwenaëlle, Olivier, Jérôme, Céline, Dan….

Une performance vocale où la voix est déclinée sous toutes ses formes. Un objet scénique multiformes, entre poésie sonore, récits, pièce électroacoustique, audiovisuel. Une voix venue d’ailleurs au mille couleurs des chants du monde, raconte dans divers langages musicaux et littéraires, l’histoire de notre passage d’un milieu liquide intra utérin vers un milieu aérien en passant par le grand traumatisme de la naissance.

La chanteuse Laurence Moletta, travaille en temps réel les sons de sa voix grâce à toute une panoplie de capteurs embarqués sur son corps. Aucun son n’est préalablement enregistrés, tout est créer en live.

Une voix tantôt soliste, parlée, chantée, texturée… Un très beau travail d’une grande amplitude vocale.

 

Les commentaires sont fermés.