Biographie

LAURENCE MOLETTA

Compositrice de musiques électroacoustiques et instrumentales, chanteuse.

Elle commence la musique à l’âge 8 ans, et développera au fil de ses rencontres un riche parcours d’expériences musicales. C’est une artiste complète, qui pratique la diversité musicale et culturelle. Musiques improvisées, performances, concerts, elle compose de la musique pour le spectacle vivant, l’image, peu importe le flacon pourvu qu’il y est de la musique.

En 2007 elle termine son cursus de composition électroacoustique au Conservatoire national de musique de Lyon-Villeurbanne et part se former aux Arts Numériques au Centre des Ecritures Contemporaines Numériques de Mons en Belgique, c’est dans ce lieu qu’elle découvre l’utilisation de capteurs.

Elle s’intéresse aux relations entre musique et nouvelles technologies et développe une lutherie numérique sans fil qui lui permet d’utiliser ses compétences de compositrices de musique électroacoustique et de musicienne.

En 2009 elle s’associe avec une équipe de chercheurs de numédiart travaillant sur la captation du geste et Alexis Boilley (Programmeur Max/msp) pour réfléchir à un système de capteurs embarqués sur son corps pilotant à distance son logiciel de traitement du son.  Pour faire aboutir son projet  de gants capteurs de mouvements, un instrument entièrement dédié à sa pratique vocale.  Laurence Moletta a dû acquérir de nouvelles connaissances qui vont bien au-delà d’une pratique instrumentale classique comme des compétences en :

Design interactif. Pour la création des gants: elle a utilisé des tissus intelligents et fil de couture conducteur de courant; intégré des gyromètres cinq axes à costume
Programmation dans Max/Msp
Mapping et captation du geste
Electronique

La création de cette lutherie numérique lui ouvre ainsi les portes d’un travail pluridisciplinaire. L’espace, le corps, le son, sont ses nouveaux terrains d’expérimentation. En 2014, elle s’associe avec Stéphane Oertli auteur/metteur en scène et Stéphane Broc vidéaste pour travailler sur la thématique de son spectacle : Le couloir des pas perdus.

Puis elle crée  NOZA ORUS en 2017 en collaboration avec la dessinatrice et vidéaste Z-Chiri. Un projet qui est entrain d’aboutir sur un disque nommé NOZA ORUS Les voix du silence et un concert-vidéo. Fièrement propulsé par une campagne de financement participatif.

Laurence Moletta  est compositrice, et interprète de ses oeuvres.

Autres collaborations :

En 2012 elle participe en tant que musicienne compositrice live à des performances comme  Astéroïde de Valérie Cordy,  Dadadata de Damien Bourniquel produit pas les Pépinières Européennes et Transcultures.

Elle compose et joue en direct pour des pièces de théâtre expérimental comme Madame Wo de Stéphane Oertli en 2013, House home dans le cadre du New Group Projet produit par l’Institut International de Théâtre en Chine en 2011.

Elle collabore dans deux projets de théâtre à distance utilisant la télé présence, AngryWomen  d’Annie Abrahams et  TranSAT contamine un collectif créé pour l’occasion avec Alexandre Quessy, Michal Seta, Valérie Cordy produit par la Société des Arts Technologiques de Montréal et Transculturesen 2011.

Elle compose la musique du film Ne cherchez plus mon coeur, les bêtes l’ont mangé réalisé par le Collectif RE:c en 2013, du court-métrage Ombre et lumière  réalisé par Alexandra Rice en 2012.